41%. C’est la proportion de collectivités qui déclarent aujourd’hui avoir mis ou être en train de mettre en place le télétravail pour leurs agents.

Encore rare il y a quelques années, le télétravail se développe donc en accéléré dans les collectivités locales. Régions agrandies, mutations des modes de management… Nombreuses sont les raisons qui poussent à l’adopter.

Toutefois, pour qu’il remplisse tous ses objectifs, les premiers retours d’expérience montrent qu’il y a des écueils à éviter. Quels sont-ils ? Comment les prévenir, y répondre ?